Robert Escarpit
(1918-2000)

Le centenaire d’un pionnier

De « l’école de Bordeaux » à la naissance des sciences de l’information et de la communication

QUI ETAIT ROBERT ESCARPIT ?


Robert ESCARPIT passe sa jeunesse en Gironde. Normalien, il est agrégé d'anglais. Puis il s'oriente, après son doctorat, vers l'étude de la littérature comparée qu’il enseigne à l'Université de Bordeaux. Il sera assistant d’anglais, puis professeur de littérature comparée à la Faculté des lettres de Bordeaux (1951-1984) et créateur du Centre de sociologie des faits littéraires en 1960 (devenu ensuite Institut de littérature et de techniques artistiques de masse, ILTAM). En 1965, il écrit à la demande de l’Unesco La révolution du livre. Cet ouvrage sera traduit en 20 langues. Il constate alors que le livre doit être étudié comme un problème de la communication par l'écrit.

En 1972, avec d’autres auteurs, chercheurs (parmi lesquels Jean Meyriat et Roland Barthes), ESCARPIT crée un groupe dont l'objectif est d’obtenir une reconnaissance universitaire pour les sciences de l’information et de la communication. Cela aboutit à la création d'un Comité qui deviendra la Société française des sciences de l’information et de la communication (SFSIC).

Polygraphe, ESCARPIT publie « Le Littératron » en 1964, puis après 1968 le « Ministricule », avec les mêmes personnages, où sont moqués le monde politique et celui des affairistes. Dans les années 1980, il écrit des livres pour la jeunesse qu’il illustre lui-même : la série des Rouletabosse (les vacances, les enquêtes). Il écrit ensuite la trilogie des Voyages d'Azembat, marin de Gascogne, un récit d’aventure. Enfin Escarpit connaîtra une notoriété dans son activité de journaliste : billetiste au quotidien Le monde (1949-1979), chroniquer au Matin en 1983 puis à Sud-Ouest dimanche.

COLLOQUE INTERNATIONAL 2018 ROBERT ESCARPIT


Le centenaire d’un pionnier.

Le colloque se déroulera à l’Université Bordeaux-Montaigne du 20 au 21 septembre 2018. Il fait suite à la journée d’étude organisée aux Archives département de la Gironde en 2017.

L’architecture du colloque comprendra quatre sessions d’une demi-journée. Le format pour chaque session repose sur quatre contributions. Il est possible de remplacer la dernière contribution par une table ronde afin d’inviter un plus grand nombre de participants.

Programme provisoire

JEUDI 20 SEPTEMBRE

Littérature et livre de jeunesse

Figures de l’engagement en politique et dans les institutions

Des billets du Monde à l’école du journalisme

Lecture tréâtralisée

VENDREDI 21 SEPTEMBRE

Traduction et reception internationale de l'oeuvre

Etude des médias de masse, cinema, radio et télévision

Un pionnier des SIC : information, écriture et document

Table ronde finale

ANNONCE DU COLLOQUE

En juin 2017, l’International Society for Knowledge Organisation (ISKO) organisait à l’Unesco un hommage aux visionnaires et théoriciens francophones des Sciences de l’Information au cours duquel Robert Escarpit (1918-2000) fut abondamment cité. En effet, à la demande de l’Unesco, Robert Escarpit écrivait en 1965 La révolution du livre. Cet ouvrage, traduit en 20 langues, analyse le phénomène du livre de poche et dresse un constat : le livre doit être étudié comme un problème de la communication par l'écrit. Robert Escarpit, qui a joui d’une importante notoriété à travers le monde, était reconnu comme l’initiateur d'un mouvement qui allait donner naissance aux sciences de l’information et de la communication (SIC).

Pour célébrer le centenaire de sa naissance, nous voudrions dans le cadre d’un colloque international revenir sur cet homme et sur son œuvre afin de souligner ses qualités et son caractère interdisciplinaire. Nous souhaitons également poser non seulement la question de l’héritage et de la filiation pour les SIC, mais la question de l’aide que peut procurer une curiosité et une audace qui furent nécessaires pour avancer vers une institutionnalisation de nouvelles approches de la culture de masse et du document.

Le parcours de Robert Escarpit, d’abord angliciste, puis successivement comparatiste et professeur des sciences de l’information, résume une transformation profonde des humanités au cours du 20e siècle. Ses engagements s’avèrent particulièrement intéressants et exemplaires puisqu’il a fondé en 1965 l’Institut de littérature et de techniques artistiques de masse (ILTAM) puis a créé, en 1969, l’Unité pluridisciplinaire des sciences de l’information (UPTEC) avant de jeté, en 1976, les bases des sciences de l’information dans son ouvrage « Théorie générale de l’information et de la communication ». Sa démarche de pionnier interroge toujours les SCI dans leur relation aux SHS, aux STIC, mais aussi aux Humanités et aux disciplines comme l’informatique et les sciences cognitives.

Aujourd’hui, alors que le tournant du digital pose la question d’une culture informationnelle en lien avec les technologies, nous souhaitons, avec l’organisation de ce colloque, que l’œuvre de Robert Escarpit participe à l’ouverture d’une réflexion collective sur l’invention d’une figure du Lettré du numérique venant contrecarrer l’avancée d’une raison computationnelle qui efface le travail de l’interprète et de la critique. En nous penchant sur le passé d’une œuvre aussi singulière, c’est le présent et le futur qui deviennent des enjeux pour les sciences de l’information et de la communication, celles-ci ayant pris leur essor à Bordeaux.

Site du colloque : http://escarpit.e3dlab.net/

Colloque Labélisé par la Société Française des Sciences de l’information (SFSIC - https://www.sfsic.org/)

Architecture du colloque

Les contributions attendues s’organisent selon le découpage suivant :

Axe 1: Escarpit et la littérature et le livre de jeunesse

Axe 2: Escarpit et les figures de l’engagement en politique et dans les institutions

Axe 3: Escarpit et le journalisme

Axe 4: Escarpit et les médias de masse

Axe 5: Escarpit dans l’histoire des sciences de l’information

Envoi des contributions

Les intentions de communication (2500 signes) seront envoyées avant le 15 juin à l’adresse suivante: RobertEscarpit@gmail.com

Les propositions pour le colloque seront examinées en double aveugle (réponse le 30 juin).

Valorisation des contributions

Une sélection des contributions sera publiée dans un dossier la revue Communication et Langage en 2019: http://www.gripic.fr/revue-communication-langages et dans la revue Etudes Digitales http://etudes-digitales.fr

Comité d'honneur


Photo Anne-Marie Laulan

Anne-Marie Laulan

Présidente d'honneur de la Société française des Sciences de l'information et de la communication (SFSIC) Professeure de sociologie à l' Université Bordeaux Montaigne
                 
Photo Nicole Robine

Nicole Robine

Docteur d’Etat en lettres et sciences humaines. Recherches en sociologie de la communication écrite
Photo Jacques Dubois

Jacques Dubois

Docteur en Philosophie et Lettres à l’Université de Liège
Photo Anne-Marie Cocula

Anne-Marie Cocula

Historienne
Photo Michele Escarpit

Michele Escarpit

Comité scientifique


Baudorre Philippe
Baudry Patrick
Béghain Véronique
Brieu Jean-François
Bouchardon Serge
Bruno Pierre
Carayol Valérie
Carsten Wilhelm
Cormerais Franck
Duret-Pujol Marie
Escarpit David
Gramaccia Gino
Landy Sandro
Maarek Philippe
Meyer Vincent
Miura Grégory
Musso Pierre
Noyer Jean-Max
Paillard Isabelle
Paquin-Seguy Françoise
Proulx Serge
Raichvarg Daniel
Reyfel Remy
Robert Pascal
Simon François
Souchier Emmanuel
Walter Jacques
Wolton Dominique
Cheval Jacques

Comité d'organisation


Cormerais Franck
Duthu Chantal
Escarpit David
Lakel Amar
Le Deuff Olivier
Borel Clément
Pucheu David
Perret Arthur
Lucie Vieillecroze

NOS PARTENAIRES


Classiques Garnier                    bibliotheque bordeaux montaigne                   sfsic                   mica bordeaux                   université bordeaux montaigne                   ijba bordeaux                   archives departementale gironde                   archives iscc cnrs                   etudes digitales                   institut innovation recherches                  

Copyright © 2017 Mentions légales