Robert Escarpit (1918-2000)

la métamorphose d’un lettré dans le siècle

QUI ETAIT ROBERT ESCARPIT ?


Robert ESCARPIT passe sa jeunesse en Gironde. Normalien, il est agrégé d'anglais. Puis il s'oriente, après son doctorat, vers l'étude de la littérature comparée qu’il enseigne à l'Université de Bordeaux. Il sera assistant d’anglais, puis professeur de littérature comparée à la Faculté des lettres de Bordeaux (1951-1984) et créateur du Centre de sociologie des faits littéraires en 1960 (devenu ensuite Institut de littérature et de techniques artistiques de masse, ILTAM). En 1965, il écrit à la demande de l’Unesco La révolution du livre. Cet ouvrage sera traduit en 20 langues. Il constate alors que le livre doit être étudié comme un problème de la communication par l'écrit.

En 1972, avec d’autres auteurs, chercheurs (parmi lesquels Jean Meyriat et Roland Barthes), ESCARPIT crée un groupe dont l'objectif est d’obtenir une reconnaissance universitaire pour les sciences de l’information et de la communication. Cela aboutit à la création d'un Comité qui deviendra la Société française des sciences de l’information et de la communication (SFSIC).

Polygraphe, ESCARPIT publie « Le Littératron » en 1964, puis après 1968 le « Ministricule », avec les mêmes personnages, où sont moqués le monde politique et celui des affairistes. Dans les années 1980, il écrit des livres pour la jeunesse qu’il illustre lui-même : la série des Rouletabosse (les vacances, les enquêtes). Il écrit ensuite la trilogie des Voyages d'Azembat, marin de Gascogne, un récit d’aventure. Enfin Escarpit connaîtra une notoriété dans son activité de journaliste : billetiste au quotidien Le monde (1949-1979), chroniquer au Matin en 1983 puis à Sud-Ouest dimanche.

COLLOQUE INTERNATIONAL ROBERT ESCARPIT


Le centenaire de la naissance d’un lettré dans le siècle.

Le colloque se déroulera à l’Université Bordeaux-Montaigne du 22 au 24 novembre 2018. Il fait suite à la journée d’étude organisée aux Archives département de la Gironde en 2017.

L’architecture du colloque comprendra six sessions d’une demi-journée. Le format pour chaque session repose sur quatre contributions. Il est possible de remplacer la dernière contribution par une table ronde afin d’inviter un plus grand nombre de participants.

Un article de référence : «Robert Escarpit, une vie bien remplie», de notre collègue Anne-Marie Blanquet.

Littérature et livre de jeunesse (Philippe Baudorre)

Le champ couvert par cette session est vaste puisqu’il comprend des contes, des romans et des livres pour la jeunesse. On peut concevoir une communication sur trois romans : le Littératron, Honoris Papa, Le Mistristricule ; une communication sur les livres de Jeunesse ; une communication sur les contes ; un table ronde sur différents les régimes de la fiction chez l’auteur.

Figures de l’engagement en politique et dans les institutions (Christine Bouneau)

Le champ couvert par cette session est vaste puisqu’il comprend des Carnets, des Lettres ouvertes, des Mémoires, des Essais politiques. Il est possible de proposer une communication sur le résistant ; une communication sur l’engagement politique ; une communication sur la Laïcité et la défense du livre à l’Unesco ; peut-être une table ronde sur les mémoires et les lettres ouvertes ?

Des billets du Monde à l’école du journalisme (Jean-François Brieu)

Le champ couvert par cette session est vaste puisqu’il comprend les billets du Monde (1949-1974), la création des IUT de journalisme. On peut envisager une ou deux communications sur l’analyse de Billets (associer un sociologue ou un historien, par exemple) ; une communication sur Escarpit, le Moraliste ; une table ronde sur la pédagogie de l’ijba et l’importance de la liberté de la presse dans la société ?

Étude des médias de masse, cinéma, radio et télévision (François Simon) 

Le champ couvert par cette session est vaste puisqu’il couvre l’étude des médias depuis la création du centre de recherche et les revues publiées. On pourrait proposer une communication sur la polémique du livre de poche, une communication sur les expériences de radio universitaire, une table ronde sur l’importance des masses media pour accompagner une culture populaire et la reconnaissance du pluralisme.

Traduction et réception internationale de l’œuvre, hier et aujourd’hui (Véronique Béghain)

Le champ couvert par cette session est vaste puisqu’il couvre l’ensemble des traductions de l’œuvre dans de nombreux pays à travers le monde. Nous souhaiterions aussi ajouter à cette première dimension une analyse de présence Robert Escarpit sur le web. On peut concevoir cette section autour de deux communications sur la traduction ; une communication sur la cartographie « Escarpit en ligne » ; une table ronde permettrait de rassembler un ensemble de d’approches complémentaires.

Un pionnier des SIC : information, écriture et document (Gregory Miura)

Le champ couvert par cette session est vaste puisqu’il couvre les écrits théoriques de Robert Escarpit. Les concepts liés à la théorie de l’information renouvellent les études de la communication. L’entropie, les réseaux, le document transforment l’approche du message et de l’écrit. On peut concevoir cette session ainsi : une contribution relative au « tournant informationnel » ; une contribution sur le statut de l’écrit ; une contribution en lien avec le document et ses transformations actuelles ; une table rond sur l’héritage d’une pensée.

5e JOURNEE DES HUMANITES DIGITALES


Cette journée d’étude prépare un colloque international, autour de Robert Escarpit, qui sera organisé à la fin de l’année 2018; elle vient clôturer un séminaire organisé par l’équipe E3D (Etude Digitale des Données aux Documents) du laboratoire MICA.
Le séminaire était intitulé « L’archéologie des sciences de l’écrit à l’Université de Bordeaux : autour des œuvres de Robert Escarpit et Robert Estivals ».

La journée d’étude du 16 juin préfigure également un travail de numérisation du fonds Escarpit (en partenariat avec les Archives Départementales de Gironde) et du fond Robert Estivals (en partenariat avec le Service Commun de Documentation de Bordeaux-Montaigne). La mise en ligne de textes importants pour les Sciences de l’information et de la communication s’avère nécessaire pour saisir l’ampleur d’un tournant du digital dans les études et le rôle avant-coureur des pionniers d’une discipline encore jeune.

archive departementale gironde

Archives départementales de la Gironde

EN SAVOIR PLUS SUR LE SEMINAIRE


RETROSPECTIVE SEMINAIRE


archive departementale gironde
archive departementale gironde
archive departementale gironde

Les Intervenants


Photo Olivier Le Deuff

Olivier Le Deuff

Maître de conférences, conférencier (digital, cultures digitales/numériques) et consultant à Okonok
                 
Photo David Escarpit

David Escarpit

Doctorant en littérature sur le thème de l’écrit politique en langue
Photo Agnès Vatican

Agnès Vatican

Directrice des Archives municipales de Bordeaux
           
Photo François Simon

François Simon

Maitre de conférence - Chercheur axe médias Université Bordeaux Montaigne
           
Photo Clément Borel

Clément Borel

Maitre de Conférences Associé - InfoNum à l'Université Bordeaux Montaigne
Photo Amar Lakel

Amar Lakel

Maitre de conférence - Chercheur en communication numérique Professeur des universités à l'Université Bordeaux Montaigne
           
Photo Patrick Baudry

Patrick Baudry

Directeur de la MSHA - Professeur des universités à l'Université Bordeaux Montaigne
                 
Photo Anne-Marie Laulan

Anne-Marie Laulan

Présidente d'honneur de la Société française des Sciences de l'information et de la communication (SFSIC) Professeure de sociologie à l' Université Bordeaux Montaigne
                 
Photo Jean-François Brieu

Jean-François Brieu

Maître de conférences - MICA - Médiation, information, communication, art - Écrivain - Journaliste
                 
Photo Franck Cormerais

Franck Cormerais

Professeur des Universités. Responsable de l'axe Études digitales : des donnés aux dispositifs (E3D) Université Bordeaux Montaigne
     
Photo Pascal Geneste

Pascal Geneste

Directeur adjoint des Archives départementales de la Gironde
           
Photo Georges Cuer

Georges Cuer

Conservateur adjoint aux Archives départementales de la Gironde
Photo Véronique Beghain

Véronique Beghain

Professeur des Universités - Chercheur axe CLIMAS Université Bordeaux Montaigne
     
Photo Philippe Baudorre

Philippe Baudorre

Professeur de Littérature française Université Bordeaux Montaigne
           
Photo Nicole Robine

Nicole Robine

Docteur d’Etat en lettres et sciences humaines. Recherches en sociologie de la communication écrite
Photo Grégory Miura

Gregory Miura

Directeur du service commun de documentation (SCD) de l’Université Bordeaux Montaigne
                 
Photo Sandro Landi

Sandro Landi

Directeur de l'Ecole doctorale 480 Université Bordeaux Montaigne
     

NOS PARTENAIRES


Classiques Garnier                    bibliotheque bordeaux montaigne                   sfsic                   mica bordeaux                   université bordeaux montaigne                   ijba bordeaux                   archives departementale gironde                   archives iscc cnrs                   etudes digitales                   institut innovation recherches                  

Copyright © 2017 Mentions légales